Noir Silence /

Maintenant vieux

Maintenant trop vieux pour travailler
Encore trop jeune pour m'en aller
Seul au fond de mon coeur
Attendant l'arrivée prochaine de mon heure
L'âme en pleurs
Tant de souvenirs s'éparpillent en moi
M'aidant doucement à accepter mon émoi
La tête haute je resterai
Ma vie fut trop belle pour l'oublier
Je dois m'y accrocher
Peut-être pauvre et maintenant vieux
Je ne peux partir, je suis amoureux
Amoureux de la vie, de cette terre
Celle qui me berça si tendrement
Comme un mère
Je marche doucement, errant parmi vous
Je vous contemple tous un peu jaloux
Car il vous reste la vie devant
Et moi j'essaie de la garder en dedans
En attendant